Partagez | 
 

 Papillon[histoire]

Aller en bas 
AuteurMessage
Galabriel Heith

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier du cavalier
Âge:
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Papillon[histoire]   Lun 3 Aoû - 20:41


      Papillon




    {. Résumé

    L'histoire de deux frères dont l'un est dans un état quasi catatonique.


    {. Introduction

    Dream marchait tranquillement dans les couloirs de l’hôpital, ses cheveux d’un bleu électrique, choqué dans ce milieu monochrome en blanc. Il était plutôt grand et fin, sa fine silhouette toute vêtue de noir se découpant aussi dans les couloirs de l’asile. Il ne savait pas pourquoi on l’avait appelé, et être là l’énervait au plus haut point. Il y avait dans ses couloirs des cas de personne vraiment graves et d’autres qui faisait franchement pitié à voir. Il n‘aimait pas les hôpitaux. Dream trouva enfin la chambre dans laquelle il devant se rendre et fut d’ailleurs prit de stupeur en voyant ce qui ce trouvait à la fenêtre. Il était là, ses longs cheveux auburn tombant sur ses épaules jusqu’à la moitié de son dos, son visage gracile fortement aminci, toujours aussi petit et frêle. Dream le regardait toujours bouche bée, ne s’étant pas attendu à ça. Il voulut faire un pas dans la pièce, mais quelqu’un, un médecin visiblement, le retint...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galabriel Heith

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier du cavalier
Âge:
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Papillon[histoire]   Lun 3 Aoû - 20:42


  • Partie I

    Dream marchait tranquillement dans les couloirs de l’hôpital, ses cheveux d’un bleu électrique choqué dans ce milieu monochrome en blanc plutôt grand et fin sa fine silhouette toute vêtu de noir aussi se découpé dans les couloir de l’asile il ne savait pas pourquoi on l’avait appelé et d’être là l’énervé au plus haut point. Il y avait dans ses couloirs es cas de personne vraiment grave et d’autre qui faisait franchement pitié à voir il ‘aimait pas les hôpitaux il trouva enfin la chambre dans laquelle il devant se rendre et fut d’ailleurs prit de stupeur en voyant ce qui ce trouvait à la fenêtre. Il était là ses longs cheveux auburn tombant sur ses épaules jusqu’à la moitié de son dos son visage gracile fortement aminci toujours aussi petit et frêle. Dream le regardait toujours bouche bée il ne s’était pas attendu à ça il voulut faire un pas dans la pièce mais quelqu’un, un médecin visiblement, le retint.
    « Vous êtes bien Dream Shang ?
    - Oui il s’agit bien de moi !
    - Vous reconnaissez être le frère aîné d’Ishbal Shang ?
    - Oui, que fait-il ici ?
    - Il a fait une forte dépression et est allé jusqu’à faire une tentative de suicide, vous reconnaissez aussi avoir un domicile fixe, un salaire et une vie social stable ?
    - Oui
    - Bien médicalement on ne peut plus rien pour lui, sa mère ne peut en récupérer la garde et on ne peut pas non plus continuer indéfiniment à l’assommé à coup de médoc, étant donné qu’il est toujours mineur et que vous êtes désormais devenue son tuteur légal, c’est à vous de décider si nous le gardons où si vous désirez l’emmener avec vous !
    - Je le récupère, je ne le laisse pas ici, même si ce n’est en rien contre vous docteur, Dream garder les yeux fixé sur son cadet
    - Je m’en doute, mais il aura besoin de beaucoup d’attention et de soin ne l’oubliez pas, venez remplir les papiers »
    Il y avait si longtemps qu’il n’avait pas vue son frère et il devait le retrouver dans cet état, lui qui ce souvenait d’un gamin souriant et plein de vie rien à voir avec ce qu’il avait aujourd’hui devant lui, un adolescent vide un regard brisé perdu dans le néant. Que c’était-il donc passé ?

    Le médecin lui fit remplir tout un tas de papier et lui donna ensuite une poche de médicament lui expliquant que pour le moment c’était nécessaire tout comme une visite semestriel dans un premier temps pour s’assurer que son état resté stable. Il retourna ensuite dans la chambre Ishbal n’avait pas bougé mais un sac ce trouvait maintenant sur le lit, le médecin retint Dream avant qu’il n’entre dans la chambre.
    « Il y a encore une chose que je ne vous ai pas dit, c’est moi qui ai demandé à ce que vous deveniez son tuteur malgré votre jeune age la cause étant que lors d’une entrevue avec lui et je lui ai lu la liste des gens chez qui il risquait d’aller à sa sorti d’ici, quand j’ai prononcé votre nom il a eut une réaction infime certes mais une réactions quand même depuis deux mois qu’il ai là c’est la seule fois qu’il en a eut une, il ne réagit ni pour s’habiller ni pour manger il faut toujours que quelqu’un le face pour lui et si personne ne le fait manger il ne mange même s’il doit sauter ainsi plusieurs repas, nous avons essayé pour le faire réagir, vous êtes sa seule chance. »
    le médecin le laissa ensuite entré, Dream parla à Ishbal mais celui-ci ne réagit pas il posa donc sa main sur son épaule pour le pousser légèrement vers la sortit l’adolescent se laissa faire regardant ses pieds avançant dans la direction donné il s’arrêta devant l’embrasure de la porte et à chaque fois qu’il se trouva devant un mur à chaque fois Dream devait le pousser dans la nouvelle direction. Ce fut ainsi jusqu’au loft que Dream occupait avec un colocataire. D’ailleurs le jeune homme qu’ils rencontrèrent dans l’escalier, un afro-américain arrivé à paris depuis seulement six mois, taillé comme un boxeur au visage franchement austère les observa un moment.
    « Qui nous ramènes tu Dream ?
    - Ishbal je te présente Stone, Stone je te présentes mon petit frère, il va venir vivre avec nous je t’expliquerais out à l’heure, et s’il y a un problème à ça aussi.
    - D’accord »
    Jusqu’à l’appartement Dream dut continuer à poussé l’adolescent qui n’avait pas levé les yeux depuis qu’ils étaient à partir de l’asile. Une fois dans le loft il posa le sac d’Ishbal dans sa chambre où il installa un lit de camp avant de changer les draps de son lit pour que l’adolescent puisse y dormir. L’adolescent c’était appuyé conte la fenêtre et fixer le ciel dans la même action amorphe que depuis le départ. Dream choisit de le laissé tranquille avant de se rendre dans la pièce de vie où Stone attendait visiblement des explications.
    « Tu te souviens hier j’ai reçu un appelle de l’asile ?
    - Ouais visiblement ce n’était pas pour t’interner ? Stone voulait détendre l’atmosphère, il n’avait jamais vue Dream aussi abattu
    - Non, ils m’ont fait venir pour que je l’emmènes avec moi, il est là-bas depuis deux mois, il a fait une dépression et une tentative de suicide mais on ne sais pas pourquoi il n’a pas dit un mot depuis et ne fait rien de lui même il faut l’habillé, le nourrir. Si sa présence te pause un problème dis le moi je chercherais un autre appart.
    - Non je vais pas te laissais tomber maintenant tu as besoin de soutiens, tu veux que je dise au patron que pour le moment tu vas travailler à la maison ?
    - Ce serais sympa mais évite de tout lui raconter dis-lui juste que c’est pour cause de problème familiaux et tu pourrais aussi vider mon bureau ou c’est trop demander ?
    - C’est trop demandé mais je le ferais quand même, reposes toi je m’occupes de tout ce soir tu auras besoin de toute tes forces pour combattre ses démons demain.
    - Tu es un ange tombé du ciel Stone »
    Dream sourit avant d’obéir de bonne grâce et d’aller chercher son benjamin dans la chambre il l’emmena dans le salon, il l’abandonna au milieu du salon avant d’aller s’assoire dans le canapé, Ishbal mit près d’un quart d’heure à bougé pour d’aller échouer près de la fenêtre. Dream lui ne le quittait pas des yeux la fin d’après-midi ce passa ainsi, c’est à l’heure du repas que les choses ce corsèrent en effet Dream voulut faire manger Ishbal mais celui-ci montrait ouvertement qu’il n’avait pas envie de manger refusant d’ouvrir la bouche à l’arrivé de la nourriture refusant aussi de mâcher et d’avaler ce fut pire encore avec les médicaments, il apprit le lendemain par le médecin que ça venait sûrement du fait qu’une fois au loft il avait compris qu’il n’y avait pas de risque qu’on le nourrisse par intraveineuse. La nuit aussi ne se passa pas sans anicroche, Ishbal se laissa déshabillé et coucher ans rien dire mais il peu après qu’il se soit endormit son sommeil devint agité toute fois le contact de Dream le calma et ils durent dormir ensemble, Ishbal blottit dans les bras de Dream. Le lendemain se fut à nouveau la guerre pour faire manger Ishbal et il garda la même attitude le reste du temps appuyé contre sa fenêtre sans jamais réagir.
    Quand Stone revint ce soir là il sourit à son colocataire, venant s’asseoir avec lui à la table de la cuisine où Dream travaillé sur son ordinateur.
    « ça convient au patrons que tu reste à la maison mais il veut que tu passe au bureau une heure par semaine pour lui montrer l’avancé de ton travaille, si tu veux je pourrais resté avec lui ici si tu le fait sur mon jours de repos.
    - Merci, je ne sais pas ce que je ferais sans toi, il fait des cauchemars, d’après son psy c’est à la fois bon et mauvais signe qu’il refuse de manger, ça veut dire qu’il a encore un peu de volonté mais aussi qu’il veut encore mourir et qu’il faut donc pas le laissé seul s’il a quoi que ce soit à porter de main qui pourrait lui être néfaste.
    - Je vois, c’est mieux que rien, on sait au moins qu’il n’est pas dans un état totalement sans espoir il penses encore et peut probablement comprendre aussi tu lui parles ?
    - Oui je n’ai as arrêter ce matin mais je ne sais pas quoi lui dire pour le moment, tu sais que je ne suis pas un bavard, lui l’était il était tellement vivant gesticulant avant que j’ai du mal à savoir comment réagir face à lui.
    - Ne penses plus à avant, tu vous feras du mal à tous les deux. »
    Dream soupira avant de fermer son ordinateur et de le ranger, il soupira ne sachant pas quoi faire pendant le repas il eut le droit à la même réaction de la part d’Ishbal et Stone lui animé a conversation interpellant Ishbal par moment mais celui-ci ne réagissait pas ce qui n’empêcher pas l’américain de continuer. Ça s’installa un peu comme une routine pendant un long moment avant qu’Ishbal finisse par accepter de manger mais le reste de ses réactions était toujours les mêmes.
    Dream maintenant se plaçait souvent derrière son frère pour le faire manger plaçant les couvert dans ses mains et lui faisant faire les geste simple qui permettait à quelqu’un de normale de s’alimenter espérant toujours que ça l’inviterais à faire les gestes seul mais ce n’était toujours pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galabriel Heith

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier du cavalier
Âge:
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Papillon[histoire]   Mar 1 Sep - 13:59


  • Partie II

    Stone soupira, Dream l’avait laissait seul avec Ishbal pour la journée aillant un rendez-vous avec un client assez éloigné, il n’avait pas l’habitude de resté aussi longtemps avec l’adolescent, Dream préférant resté avec lui le plus possible mais Stone espérait que cette séparation forcé ferait du bien à Dream car le jeune homme se refermait depuis l’arrivé de l’adolescent il avait d’ailleurs refusé que quoi que ce soit soit organiser pour son anniversaire la semaine qui venait Stone n’avait pas osé insister comprenant que ce ne serait en rien bénéfique pour le gamin et que Dream n’y prendrait aucun plaisir.

    Toute fois la semaine suivant un groupe d’ami débarqua le jour de son anniversaire sans demander leur avis, Dream tenta de leur proposer d’aller en ville sans évoquer le problème du plus jeune mais leurs amis s’incrustèrent quand même à l’appart. Dream d’ailleurs disparue peu de temps après leur arrivé pensant qu’il avait rejoint la fenêtre de la chambre ils ne s’inquiétèrent pas plus que cela enfin jusqu’à ce que l’un des amis reviennent l’air bizarre.
    « C’est normale qu’il y est un autiste dans la salle d’eau ? »
    Et le pire c’est qu’il avait l’air fier de sa blague pourris, Stone mit tout le monde dehors alors que Dream rejoignait la salle de bain. Ishbal était là dans un angle de la pièce à moitié dissimuler par le lavabo, il avait les yeux grand ouvert comme par une terreur persistance et ses lèvres s’agitaient formant une suite de mots rapide mais incompréhensible parce qu’aucun sons ne les franchissait, il semblait terrifié. Dream s’assit à côté lui et soupira.
    « Je suis désolé papillon je voulais pas qu’ils viennent, ils ne reviendront plus je te le promet »
    Il attira ensuite l’adolescent dans contre lui et quand la tête d’Ishbal atteint l’épaule de son aîné ses phrase muettes cessèrent pour laissait place à des larmes tout aussi silencieuse il s’endormit d’ailleurs qu’après avoir un moment pleurait. Quand Dream sortit en portant Ishbal de la salle de bain, Stone les attendait juste derrière la porte.
    « Je te jure que j’y suis pour rien, quand Joshua m’a demandé s’il pouvait venir pour ton anniv ou si on organiser quelque chose je lui ai répondu non que ce n’était pas le moment je suis vraiment désolé
    - Tu ne pouvais pas savoir qu’il n’en ferait qu’à sa tête ! maintenant au moins on sait qu’il n’aime pas qu’il y ai des gens à la maison, et on sait qu’il faut l’éviter pour le moment »
    Stone soupira et l’aida à allongé l’adolescent et à le changer avant d’aller lui même ce coucher. Le lendemain Ishbal ne monta aucun signe que l’incident l’avait affecter, il se comporter de la même façon que d’ordinaire, sauf chez le médecin, celui-ci demandant à Dream de lui raconter la semaine et quand celui-ci hésita à raconta l’incident Ishbal leva sur lui un regard suppliant qui força Dream à ne rien dire, tout compte fait ça l’avait peut être assez atteint pour le faire réagir un peu. Dream l’emmena ensuite faire les courses quand ils passèrent devant les télé du magasin il y passé un reportage sur les papillons, Ishbal s’arrêta devant mais il reprit son attitude des que le vigile fit changer les chaînes visiblement lui les papillons ça ne l’intéressait pas. Dream attira son frère contre lui.
    « Tu les aimes toujours les papillons, n’est-ce pas ? »
    C’est à cause de la fascination que petit Ishbal avait pour ces créature ailé que Dream l’avait surnommé papillon, mais c’était il y a longtemps. Ils finir les courses sans que le plus jeune n’ai une autre réaction. Le soir Dream était de bonne humeur quand Stone fit son entrée, il lui raconta la journée et lui raconta ce qu’il contait faire le lendemain, Stone eut peur que Dream soit déçu et qu’il n’ai pas le résultat escomptait il proposa donc de les accompagner.

    Dream réveilla son frère tôt ce matin là mais comme toujours Ishbal avait déjà les yeux ouvert il attendait juste qu’on vienne le chercher pour se lever, il le fit déjeuner et l’habilla avant de le faire monter en voiture il s’écoula d’ailleurs pour une heure avant d’arrivé. Ils s’arrêtèrent devant un vieux bâtiment sur lequel était écris en lettre d’or un peut écaillé musée du papillon c’était un vieil homme qui le tenait, ce n’était qu’un obi et il ne vivait pas de ça. L’homme les attendait sur le perrons avec un sourire et il les accueillit chaudement. Et les fit aussitôt entré dans le musée Ishbal leva les yeux du seul observant les dessin de papillon ou les papillons épinglé au mur il écouté aussi avec attention ce que le vieil homme pouvait dire. Mais la véritable récompense de Dream survint quand à la fin de la visite ils entrèrent dans une serre immense et que leur entré fut accueilli par un vol de papillons, il s’agissait en faite d’un vivarium géant où des papillon de toute sorte évolué. Ishbal les regardait émerveillé il fit même de lui même quelque pas pour mieux les voir, ils restèrent dans la serre un long moment et Dream avait l’impression de retrouver un peu le gamin insouciant qu’il avait tellement aimé plus jeune, ce cadeau du ciel qui était arrivé chez lui un beau jour et lui avait offert tout l’amour du monde et non plus cet adolescent brisé qu’il avait récupéré dans un asile psychiatrique.
    Ils y passèrent la journée le grand père les aillant invité à manger, Ishbal avait un air calme et serein mais pas son aire éteint habituel. Au moment de partir le grand père tendit à Ishbal un bocal contenant une chrysalide et il sourit à l’adolescent.
    « Tiens ! je te l’offre ! mais rend lui sa liberté dès qu’il aura éclos »
    Le grand père sourit et Dream l’accompagna quand il vit Ishbal agir de lui même pour prendre le bocal, il était loin d’être déçu par cette journée au contraire elle avait emmené bien plus que ce qu’il aurait crut. Ishbal s’endormit dans la voiture tenant le bocal serré dans ses bras. Stone et Dream discutèrent gaiement pour le retour cette sortit avait fait du bien à tout le monde et ce qu’ils ne savaient pas encore c’est ce qu’elle allait avoir provoqué sur un long terme.
    Le lendemain matin en effet grande première Ishbal consentit à déjeuner tout seul certes très lentement mais seul quand même toute fois les efforts s’arrêtèrent là et Dream dut continuer à s’occuper de lui pour le reste il se déplacé aussi avec son bocal. En fin d’après midi il consentit aussi à quitter la baie vitré pour s’asseoir sur le canapé un documentaire animalier passant à la télé. Les progrès toute fois s’arrêtèrent là il consentait à déjeuner seul le matin et à abandonné sa fenêtre de temps à autre. C’était à la fois pas grand chose et beaucoup. Ce fut aussi l’avais du médecin quand lors de la visite semestriel Dream lui en parla alors qu’il occupait Ishbal avec des test médicaux dans une autre pièce car ça Dream n’aurait pas put en parler en présence de son frère de peur que celui-ci n’ai l’impression d’être trahit et refuse ensuite de continuer ses efforts.
    Dream avait bien remarqué que son cadet tressaillait à chaque fois qu’il lui disait qu’ils allaient à l’asile, il avait donc demander au médecin s’il était possible d’espacé un peu plus les visites maintenant qu’il avait fait des progrès, le médecin avait accepté à contre cœur. Dès qu’ils furent dans la rue Dream mit son visage à hauteur de celui d’Ishbal et le força en douceur à relevé le visage.
    « Papillon regardes moi ! quand il vit un léger mouvement dans les yeux de son frère il sourit. On viendras plus ici toute les semaines, on y viendras que toute les deux semaines d’accord ? »
    il sourit avant de lui ébouriffer les cheveux et de le prendre par la main pour rentrer à l’appartement, le cœur léger et de bonne humeur. Ils eurent à l’appartement la bonne surprise de trouver un papillon dans le bocal Ishbal se précipita sur le bocal mais Dream l’arrêta avant qu’il l’ouvre et alla chercher l’appareil photo il prit d’ailleurs l’animal en photo avant de laissé son frère prendre le bocal et ouvrir la baie vitré pour rendre au papillon sa liberté, pendant ce temps il imprimait la photo. Il la lui donna avec le sourire et se retint de sauter partout quand Ishbal la prit seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Papillon[histoire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papillon[histoire]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire de fou...rbe !
» Fete Histoire De Jouet
» beau papillon
» L'Histoire du petit Ginko biloba et du Givre...
» histoire interessante de laurrier rose....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse Dream RPG :: #_Espace flood :: 
Espace créations
-
Sauter vers: