Partagez | 
 

 [libre] Machinations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Drake

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 24

Dossier du cavalier
Âge: 21 ans
Ton pouvoir: //
Contrôle du pouvoir:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [libre] Machinations   Mar 13 Avr - 20:58

    Contrôler ses émotions grâce aux chevaux. Voilà le but recherché par la majorité des crétins de ce ranch.
    N'ont ils aucune maitrise d'eux mêmes, pour nécessiter l'aide de stupides animaux ? Un peu de volonté suffit pour dominer ses sentiments. Sont-ils vraiment à ce point incapables de se contenir ? Faire preuve d'aussi peu de maitrise de soi-même, cela devrait être interdit par la loi, on devrait les enfermer ! D'ailleurs, ces pouvoirs sont une abomination, c'est gens là peuvent-ils encore être appelés des hommes ? Ne sont-ils point aujourd'hui rien que des phénomènes de foire ?

    Comme à son habitude, Nathan pestait. Ce jour là encore plus que les autres jours, ses parents lui ayant annoncé leur visite la semaine suivante. Il lui restait à peine huit jours pour réussir à camoufler les blessures de son animal, sur qui il avait bien souvent déchargé sa colère. Blue Star boitait et de vilaines balafres couvraient toute la partie supérieure de son corps. De plus, il ne se laissait plus approcher par aucun être humain, et le jeune garçon était incapable de le monter. D'ailleurs, il était incapable de monter à cheval tout court. Il fallait qu'il réussisse à se débarrasser de Blue Star d'une façon discrète, qui passerait pour un accident. Ou alors, tout simplement faire croire à ses parents qu'un ami avait "emprunté" le canasson pour une compétition ? Cela pourrait passer, à la rigueur. Qui serait le pigeon qui accepterait de faire ça pour lui ? Depuis qu'il était là, Nathan était seul. Il n'avait aucune envie de se mêler aux autres cavaliers niaiseux qui trainaient dans ce ranch, et passait le plus clair de son temps en ville, dans un cyber-café miteux où il dépensait tout l'argent qui aurait du servir à l'entretient de son cheval pour surfer sur le web. Qu'est-ce qu'il y faisait ? De la programmation. Du graphisme. Des jeux. Et il était demandé ! On se l'arrachait pour ses designs, on voulait qu'il programme les grands sites web, et la moitié des MMORPG du web le voulait comme MJ. Les chevaux, il n'en avait rien à battre, mais il ne fallait surtout pas que ses parents le sache. C'est pour ça que ce jour là, un sourire aux lèvres, le jeune garçon vêtu de cuir se dirigea vers un élève qui trainait devant l'entrée principale, prêt à faire copain-copain avec cet idiot.

    D'un geste vif, il arrangea une dernière fois sa frange, serra les poings, roula les épaules en faisant craquer ses vertèbres. Il fallait qu'il réussisse.
    Il dissimula toute la volonté de son regard derrière une démarche pataude et un sourire niais, s'avança d'une façon hésitante vers l'autre. Il passa sa main d'un geste nerveux dans ses cheveux, stéréotype parfait de la timidité, et commença d'une voix hésitante, comme il avait vu tant de fois les nouveaux le faire :

    "Heu... Bonjour. Je suis désolé de te déranger, je dois aller au terrain de cross, on m'a dit qu'il y avait de bons cavaliers qui s'y entrainent en ce moment et... tu pourrais me guider ? Il parait qu'il faut que je prenne exemple sur les autres, étant donné que je suis un cavalier vraiment nul, on m'a conseillé d'aller les voir, enfin voilà, euh, pardon."

    Durant sa tirade, Nathan regarda ses pieds, légèrement rentrés l'un vers l'autres, ses mains se serrant anxieusement l'une l'autre dans son dos. Intérieurement, il jubilait. Le jeune timide qui demande son chemin, un rôle à la portée de tous qui ont un peu de volonté ! Comme quoi, on a pas besoin d'un stupide canasson pour pouvoir contrôler ses émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versus.forumsactifs.net/
Elizabeth E. Teatch

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Dossier du cavalier
Âge: 26 ans
Ton pouvoir: La télépathie..
Contrôle du pouvoir:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: [libre] Machinations   Mar 3 Aoû - 14:32

Elizabeth avait passée une très mauvaise nuit, elle avait très peu dormi, se tournant et se retournant dans son lit toutes les minutes. À trois heures, elle en avait eu assez et avait pris un livre. Elle se sentait pourtant très fatiguée, mais le sommeil ne venait pas. Deux heures plus tard, elle décida de se lever, l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt dit-on. Elle se prépara un thé brûlant et alluma la musique.

Elle profitait de sa grande maison, puisque dans quelques jours, deux colocataires viendraient habiter chez elle. Elle ne pourrait plus écouter la musique à fond dès cinq heures du matin, et elle se prenait déjà à regretter sa solitude. Pourtant, elle n'avait pas eu le choix, c'était soit ça, soit elle devrait déménager et habiter dans un minuscule appartement. Ce qu'elle ne voulait pas, elle avait appris à aimer sa grande demeure victorienne, même si cette villa pouvait aussi faire peur.

Dès neuf heures, elle était prête. Elle avait pris une longue douche chaude, la musique résonnant toujours dans la maison. Elle s'était habillée simplement, un vieux jean et un pull trop grand. Elle comptait aller au ranch aujourd'hui, ce n'était donc pas la peine de mettre des vêtements neufs. Cependant, auparavant, elle avait besoin de faire quelques courses et de nettoyer un peu les deux chambres et salles de bain où allaient s'installer ses colocataires.

Les courses ne lui prirent qu'une heure, elle savait ce qu'elle voulait. Le ménage lui prit un peu plus de temps, d'autant plus qu'elle n'aimait pas ça. Mais elle n'avait pas le choix, il fallait que la maison fasse bonne impression à ses colocataires. Et puis, ça ne faisait pas de mal à cette grande baraque d'être un peu nettoyée, Elizabeth se contentait en général du minimum nécessaire. Elle se fit un croque-monsieur à midi, puis elle décida qu'elle avait le droit de se détendre maintenant, la maison était tout à fait présentable, et le frigidaire était plein.

Au ranch, elle se dirigea directement vers le box de son cheval, non sans avoir adresser quelques hochements de tête et distribuer quelques sourires à ceux qu'elle connaissait. Étrangement, du moins de l'avis de la jeune fille, elle s'était plutôt bien intégrée et s'était même fait quelques amis. En même temps, beaucoup d'entre eux possédaient également un pouvoir, et si ce n'était pas le cas, ils avaient au moins la passion des chevaux en commun. Forcément, ça rapprochait. Et plus encore maintenant, après l'incendie qu'avait subi le ranch. Elizabeth ne tenait absolument pas Steven comme responsable, elle comprenait parfaitement qu'on ne puisse maîtriser ses pouvoirs tout le temps.

C'est avec ces pensées qu'Elizabeth commençait lentement à préparer sa jument. Un pansage rapide, elle en ferait un plus complet en rentrant, et elle la harnacha avec des gestes doux. Aujourd'hui, elles allaient s'entraîner un peu au saut, puisque un concours approchait. La séance se déroula très bien, Litchee était aux ordres et très en forme, voire même un peu trop, mais Elizabeth préférait cela aux chevaux trop mous. Après une heure et demie, la jeune fille rentra sa jument dans son box, la bichonna puis partit, avec l'intention d'aller un peu dans le club house, pour voir s'il y avait des connaissances.

La jeune fille marchait à pas lents pour une fois, pour une raison toute simple. Elle était en train de faire un exercice mental. Il ne s'agissait pas de calcul, ou quelque chose dans ce genre là, non, Elizabeth exerçait son pouvoir. Elle ouvrait et fermait son esprit tour à tour, jusqu'à ce qu'elle réussisse parfaitement. Au premier abord, c'était plutôt simple, mais si ouvrir son esprit aux pensées des autres était un jeu d'enfant pour la jeune fille, le fermer était beaucoup plus compliqué, surtout pour des périodes longues. Surtout quand les pensées étaient puissantes autour d'elle. Elle ne s'entraînait qu'au ranch, parce qu'elle n'avait pas peur d'intercepter des pensées ici, beaucoup de cavaliers connaissaient son pouvoir, et de toute façon, la plupart du temps, leurs pensées n'étaient pas très intéressantes. Chez elle, elle était trop isolée, elle ne pouvait pas le faire. Mais du coup, elle avait inventé un autre exercice, ouvrir son esprit et essayer de capter des pensées de plus en plus loin. On ne savait jamais, cela pouvait être utile. Elle aurait aimé trouver quelqu'un pour forger un lien télépathique, mais il fallait qu'elle choisisse soigneusement, et elle n'était pas encore certaine d'être prête.

Pour le moment, son esprit était ouvert, et elle s'apprêtait à le fermer lorsqu'elle entendit des pensées étranges. Quelqu'un voulait faire disparaître son cheval, parce qu'il avait des traces de maltraitances et que les parents du propriétaire de ce cheval arrivaient bientôt. Elizabeth s'arrêta surprise, mais continua d'écouter les pensées. Elle ne voyait personne encore, mais les pensées devenaient plus fortes, donc celui qui parlait s'approchait. Elle décida de rester ici, elle croiserait forcément le cavalier qui pouvait penser de telles horreurs. Ainsi elle connaitrait le propriétaire, et donc le cheval, c'était un plan assez simple. Elle savait que cela ne la concernait pas, mais elle ne supportait pas l'idée de maltraiter un cheval.

Soudain, le garçon en question arriva dans l'entrée principale. Elizabeth le détailla, beau garçon vêtu de cuir, elle ne l'avait jamais croisé, elle s'en souviendrait. En même temps, cela n'était pas étonnant puisque d'après ses pensées, il n'aimait pas les chevaux, il ne devait donc pas venir très souvent.

Avec surprise, grâce à ses pensées, elle comprit qu'il voulait lui parler, en jouant en rôle. Très bien, elle aussi pouvait jouer un rôle, avec son pouvoir, elle avait apprit très tôt à être quelqu'un d'autre. Elle se composa donc un sourire de circonstance. Il la prenait pour une idiote, pas de problème, elle pouvait être une idiote l'espace de quelques minutes. Il n'avait pas de pouvoir, elle le sentait, il serait donc facile de le tromper.

Il l'aborda en effet, et Elizabeth ne put qu'admirer son rôle. Si elle n'avait pas été télépathe, elle n'aurait jamais rien su. Elle lui aurait indiqué son chemin, et l'aurait peut-être même dragué. Remarque, coucher avec quelqu'un qui ne respectait ni les animaux ni la vie humaine pouvait être très intéressant. Au moment où cette pensée parvint à son esprit, Elizabeth secoua la tête, elle commençait à dérailler.

Cependant, elle lui adressa un grand sourire, et lui répondit avec une voix suave :

«Salut. Je ne me rappelle pas t'avoir déjà vu ici. Tu es nouveau ? Je m'appelle Elizabeth au fait.»

Elle réfléchissait vite, elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça, il fallait qu'elle trouve quelque chose pour le retenir.

«Il n'y a personne sur le terrain de cross actuellement, c'est l'heure du changement des cavaliers, et à cette heure là, les cavaliers sont débutants, je ne te conseille donc pas d'aller les voir. Et je suis certaine que tu es seulement modeste, tu dois parfaitement savoir monter. Enfin, si tu es réellement débutant, avant de monter, il faut commencer par le pansage, c'est le plus important.»

Elle disait vraiment n'importe quoi. Ce n'était même pas intéressant en plus. Il fallait espérer que le jeune homme saisisse la perche qu'elle lui tendait. Soit, il comprendrait qu'elle était plutôt une bonne cavalière, et lui demanderait de monter pour lui, soit il comprendrait qu'elle le draguait, et s'il était intéressé, il resterait là également. Elle lui adressa un autre sourire, elle espérait réellement qu'il reste avec elle. Elle restait connectée à ses pensées, ainsi elle serait immédiatement ce qu'il comptait faire. Dans le pire des cas, où qu'il choisisse d'aller, elle pourrait l'accompagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Drake

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 24

Dossier du cavalier
Âge: 21 ans
Ton pouvoir: //
Contrôle du pouvoir:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [libre] Machinations   Dim 31 Oct - 17:24

[HJ : Excuse-moi, tant de temps à répondre pour seulement ce post moche... Je ferais mieux la prochaine fois^^]


    Le pansage, hein ? Tu sais ce que j'en ai à faire, du pansage ? Pourquoi s'amuser à soigner ces animaux, hein ? Ils ne pourraient pas vivre sans soin, c'est ça ? Sales bêtes... Quand on pense que tant de gens sacrifient leurs vies pour s’occuper des chevaux, c'est écoeurant. Il garda sa mine timide, regardant ses pieds.

    "Heu... Je suis Nathan Drake. Oui, je suis nouveau."

    Elle avait un grand sourire, et Nathan se dit que son personnage devait se sentir rassuré par ça, donc il répondit d'un sourire timide. Elizabeth, hein ? Toi, tu m'as l'air assez niaise pour pouvoir m'aider...

    "Personne au terrain de cross ? D'accord... Mais, non, je t'assure, je ne sais pas monter... Et puis, c'est bien trop effrayant, non ? Aller sur un... cheval ?"

    De la peur ? Il fallait bien qu'il se trouve une excuse. Et pour qu'un mensonge paraisse vrai, il fallait qu'il reste au plus près de la réalité. Entre la peur et le dégoût, il n'y a qu'un pas, un tout petit pas suffisant pour expliquer qu'il ne monterait pas à cheval. Il fit comme s'il n'avait pas entendu l'idée du pansage. Il avait besoin de se lier avec quelqu'un pour quand ses parents arriveraient, il avait besoin d'alliés. Et cette fille niaise serait parfaite. D'ailleurs... elle était plutôt jolie, non ? Il réfléchit à l'idée de la draguer. Cela ne conviendrait pas à l'image qu'elle avait de lui, ce jeune Nathan timide. Il reprit alors :

    "Qu'est-ce que je peux faire alors ? Mes parents m'ont envoyés ici pour faire du cheval, tu m'aiderais ? Pas tout de suite, mais... "

    Ce qui comptait, c'était rester avec elle, un peu plus longtemps, pour réussir à se lier. Il aurait aimé trouver quelque chose à dire en plus, mais il n'avait pas d'idée, et, au fond de lui, il s'en fichait de cette fille, non ? Il entreprit de la détailler discrètement. Elle était élancée et musclée, genre "je monte depuis super longtemps et j'ai un bon niveau", il avait plutôt bien choisit, cette fille serait crédible si elle parlait à ses parents.

    "Au fait, tu as un pouvoir, toi ? Il parait que plein de gens ici ont des pouvoirs, c'est génial ! Moi, je n'en ai pas..."

    Génial, tu parles. Flippant, oui ! Avoir des pouvoirs, c'est n'importe quoi. Nathan se sentait bien obligé d'y croire, mais penser que ces gens sont des humains... non. Des monstres, des créatures, pas des êtres normaux, ça c'est sur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versus.forumsactifs.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [libre] Machinations   

Revenir en haut Aller en bas
 
[libre] Machinations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Alevins en nage libre = bébés posés sur le fond ?
» discus passage stade larve à la nage libre
» Libre comme l'air
» Apisto Panduro Première ! Nage libre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse Dream RPG :: #_Espace flood :: Anciens RPs-
Sauter vers: