Partagez | 
 

 Découragement total [PV Ella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elena C. Barkley
Fondatrice et admin
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 15/05/2009
Age : 24

Dossier du cavalier
Âge: 21 ans
Ton pouvoir: Contrôle de l'eau
Contrôle du pouvoir:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Découragement total [PV Ella]   Mer 4 Aoû - 13:37

    Elena s'était longtemps souvenue d'un cours particulier avec James Henderson. Ce jour là elle avait monté Nirvana. Le cours avait été gênant, car parfois lourd et silencieux. Il était certain que James n'était pas de ceux qui vous mettent à l'aise. Pourtant, le cours ne s'était pas mal passé, elle avait réussi à progresser à grande vitesse, à faire des choses avec sa jument qu'elle n'avait jamais réussi dans les cours de Steven - parce-que Steven ne lui avait jamais donné de conseils réellement utiles en dressage. C'était il y a presque un an. Quand Nirvana était toujours en vie. Avant l'incendie. 'Lena avait mis du temps à se remettre de ce drame, mais à présent elle l'avait surmonté. Grâce à l'aide d'Elizabeth et Hayden, elle avait réussi à faire quelques progrès avec son nouvel étalon. Black, l'étalon maltraité qui n'avait plus confiance en rien ni en personne. Elle pouvait à présent l'approcher, le caresser, le masser dans son pré. Il ne s'enfuyait plus au grand galop. Bon, il ne venait pas non plus au grand trot vers elle comme le faisait Nirvana... mais il ne la fuyait plus. Ce progrès lui avait redonné du baume au coeur et elle avait retrouvé confiance en elle. Elle avait même commencé à lui passer le licol et à le faire travailler en main. Les conseils d'éthologue d'Hayden lui avaient été d'un grand secours. Par exemple, lorsqu'il dépassait Elena en main, il était inutile de tirer en arrière pour le ralentir. Cela le braquait plus qu'autre chose. Au lieu de ça, brandir le flot de la longe devant lui le faisait reculer. Elle avait beaucoup travaillé en main avec l'étalon. Elle avait réussi à le faire trotter en main sans qu'il ne la dépasse ni ne pile. Il la suivait, simplement. Il s'arrêtait lorsqu'elle levait l'index vers le ciel, car il savait que sinon, à l'indexe suivait le bras, et au bras suivait la longe, qui danserait alors devant ses yeux comme un serpent. Lorsqu'Elena lui faisait face, longe en main et qu'elle tendait ses deux indexes vers lui, il reculait. Il savait que sinon, la longe s'agiterait devant son nez, et finirait par lui taper sur le chanfrein s'il ne bougeait pas. Alors, il reculait. Le plus dur était de le faire avancer vers elle lorsqu'elle lui faisait face. De légères pressions vers l'avant sur la longe étaient inutiles. Il restait campé sur ses quatre fers. Le classique d'un cheval battu, il n'avance plus vers l'homme de son plein gré, même s'il l'accepte auprès de lui. Alors, pendant de longues heures, Elena baissait les yeux et la tête, s'abaissait, s'accroupissant presque, en tirant la longue doucement, en la caressant, pour la faire venir vers elle, comme une prière adressée à son cheval. Le moindre mouvement en avant de la part de l'étalon, un sabot levé et avancé lui valait de grandes récompenses. Et aujourd'hui, ça y était. Elle s'abaissait lentement, et avec le plus grand respect, le priait de s'avancer. Alors, il venait vers elle, et parcourait un mètre de distance pour s'approcher d'elle, malgré les humains qui l'avaient persécutés. Cela marchait aussi avec d'autres femmes telles qu'Hayden ou Elizabeth. Mais Black ne faisait confiance à aucun homme. Il se laissait approcher par les hommes, sans plus. Ils ne pouvaient ni le caresser sans qu'il n'eût un mouvement de recul, ni le prendre en main sans qu'il ne tire pour se dégager. Ne pensons même pas à le faire avancer vers l'homme. Sûrement avait-il été persécuté par un homme...


    Les progrès de l'étalon étaient immenses, et pourtant il n'était pas question de songer à le monter. Cependant, Elena n'avait pas renoncé aux plaisirs de l'équitation malgré la perte de sa jument, elle montait donc des chevaux du ranch en reprise. Il y a une semaine, elle s'était décidée à reprendre un cours de dressage avec James. Elle montait un cheval barbe qu'elle n'avait encore jamais monté. Un monstre de dressage qui l'impressionnait. Il était tellement sensible ! sa reprise avait été une catastrophe. James, qui la dernière fois était froid, avait été impossible. Elle n'était pas à l'aise sur ce cheval et avait conscience de ne pas faire ce qu'il fallait avec lui. Mais les remontrances continues l'avaient stressée, et plus la reprise était avancée, moins elle était capable de se contrôler et de faire ce qu'il fallait. En sortant du manège de dressage, elle s'était promis de ne plus jamais prendre de cours avec James. Elle se sentait incapable. Ce cheval était parfait, elle n'avait rien fait avec lui. Elle n'avait pas l'habitude des chevaux trop bien dressés. Surtout, il était grand, avait l'encolure trop longue...


    Cette fois, une semaine plus tard, elle reprenait un cours avec Steven, comme toutes les semaines. Elle montait un jeune lusitanien, pas encore trop dressé, mais encore assez grand pour elle. Et une fois de plus, elle n'arrivait à rien. Steven leur donnait des consignes générales puis laissait faire. Son cheval n'était pas droit, avait le nez en l'air, ne s'incurvait pas, chauffait lorsqu'elle se servait de sa jambe intérieure, secouait la tête lorsqu'elle se servait de ses mains. Et Elena ne savait pas quoi faire. Elle implorait du regard son moniteur. Elle voulait un conseil, une aide. Elle n'avait pas l'habitude de ces grands chevaux. Mais Steven l'ignorait superbement. Il la regardait passer sans commentaire. Ne valait-elle pas la peine d'être conseillée ? Elle devait être un cas désespéré pour qu'il ne daigne pas lui dire quoi que ce soit. La reprise fut brouillon et catastrophique pour Elena. Elle voulait progresser, s'arranger, pour avoir une assiette fine et savoir bien monter lorsque le temps viendrait pour elle de monter son étalon. Et pourtant, elle stagnait. Pire, elle régressait. Elle sortit du manège totalement découragée. Son cheval était remonté par une cavalière de dressage qui faisait des concours. Une bonne cavalière cette fois... 'Lena s'assit derrière le pare-botte, à l'écart de l'agitation qui régnait dans le manège et à son entrée. Alors, elle se mit à sangloter. Elle était nulle, elle n'arrivait à rien et elle était la seule. Tous les autres cavaliers, même ceux de son niveau faisaient des merveilles avec les chevaux qu'elle montait. Mais elle, avec les mêmes équidés, faisaient n'importe quoi. Pourquoi était-elle incapable de progresser ? Pourquoi continuait-elle à monter puisqu'elle était aussi nulle ? Pourquoi Steven se désintéressait-il autant d'elle ? Elle était un cas désespéré... elle se mit à pleurer à chaudes larmes, ignorant la naïveté et la puérilité de sa réaction. Elle en voulait à la terre entière et surtout à elle-même. Elle n'arriverait jamais à monter correctement Black.. Elle était nulle et le resterait toujours ! Elle était tellement désespérée qu'elle n'entendit pas les bruits de pas étouffés par le sable qui traînait autour du manège.

_________________

                  « I'm the sea's spirit »
Spoiler:
 
Autre compte : Manuel Valens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horse-dream.superforum.fr
 
Découragement total [PV Ella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relais TOTAL : Fiche technique LT
» Désintérêt total de la nourriture
» Ella petite rott martyrisée
» desherbant total
» Montage partiel ou total piscine w.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse Dream RPG :: #_Espace flood :: Anciens RPs-
Sauter vers: