Partagez | 
 

 une petite faim [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aristide Tempus

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/12/2009

Dossier du cavalier
Âge:
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
15/100  (15/100)

MessageSujet: une petite faim [libre]   Mer 18 Mar - 13:33

Aristide soupira il avait vu les homme en noir et ces dernier lui avait flanqué les pétoche il avait donc joué à cache cache avec eux et ils ne l'avaient pas trouvé, tant mieux. Il était rester caché jusqu'à ce que l'agitation dans le ranch soit retombé après ça, il était partit en quête de nourriture la fille d'hier avait raison la ville était trop loin pour y aller à pied il lui faudrait trouver un autre camion, mis pour le moment il était coincé ici. Il avait longtemps hésité avant de se rendre dans cette zone, il y avait tout le temps du monde qui allait et venait mais la faim vainquit ses craintes et c'est tout timidement qu'il poussa la porte du club-house il longea d'abord les murs pour aller chercher à boire en restant discret au moins deux personnes savait qu'il était au ranch, la fille d'hier bien sur et le monsieur qui s'occuper toujours des chevaux il était sur qu'il l'avait vu même s'il n'avait rien dit, les autres par contre ne semblaient pas l'avoir vu et c'était tant mieux, il osa ensuite allez piquer un bout de gâteau la faim le taraudant vraiment trop, il se laissa d'ailleurs distraire par la gourmandise faisant un peu moins attention à son entourage après tout le coin était vide non il pouvait bien un peu baisser sa garde ? Il mangea donc tranquillement bien qu'en petite quantité profitant du goût ça faisait un moment qu'il avait pas manger de gâteau, ça lui rendit son véritable souvenir, les mamans du cirques en faisait tout le temps des gâteaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuel Valens

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 21/12/2009

Dossier du cavalier
Âge: 24 ans
Ton pouvoir: Prémonitions
Contrôle du pouvoir:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: une petite faim [libre]   Mer 15 Avr - 18:14

Manuel n'avait plus beaucoup trouvé de temps pour son plaisir personnel depuis plusieurs années. Lorsque le ranch avait fermé, il y a tellement longtemps qu'il ne comptait plus, sa compagnie de théâtre avait décroché un gros contrat avec le fameux dramaturge Daniel Danis qui leur donnait l'exclusivité de la mise en scène de ses textes. C'était du pain béni pour eux qui étaient vraiment fan de ses oeuvres. Pour Manuel, c'était un peu compliqué car il maîtrisait très mal le français et il devait interpréter cette pièce dans la langue de Molière mais aussi l'adapter pour la langue de Shakespeare. La tournée fut longue et pendant ce temps, Manuel plaça Malaya dans des champs à proximité, avec des agriculteurs. La petite jument blanche avait côtoyé plusieurs animaux de la ferme, et son fidèle maître n'avait plus eu beaucoup de temps à lui accorder, elle était devenue un peu plus farouche qu'avant. Ils avaient ainsi produit quatre pièces différentes et avaient voyagé dans les quatre coins du monde pour cela, principalement en Europe et en Amérique du Nord. Manuel avait vraiment aimé ça, il avait l'habitude de voyager au gré des spectacles avec le cirque avec lequel il avait grandi, mais il n'était jamais parti aussi loin pour ça. Il avait vraiment fait de très belles découvertes au Canada, et après quelques années de cette folle vie, il avait vraiment retrouvé son plaisir de jouer sur les planches qu'il avait commencé à perdre au Wyoming. Finalement, la dernière tournée s'était terminée en apothéose et Daniel Danis avait décidé de se retirer pour se consacrer à l'écriture, et leur fournir de nouveaux textes pour quelques mois. En attendant, la troupe avait bien mérité de souffler un peu, et ils revinrent dans leur région natale. Pour Manuel, qui n'avait pas de famille, il décida de revenir au Wyoming avec sa petite jument, c'était le seul endroit où il s'était jamais senti chez lui...

En arrivant, il avait été un peu perturbé par la présence de nouvelles caméras, il n'aimait pas trop ça... Mais il ne préférait pas y penser, et il avait remis Malaya dans son champ préféré. Il ne voulait pas l'ennuyer maintenant, elle avait besoin de se réhabituer à l'endroit et à la présence d'autres chevaux. Mais il comptait bien passer du temps avec elle et se faire pardonner ! En attendant, il partit vers le club house pour prendre son déjeuner. Il sortit son sandwinch du frigo lorsqu'il vit un petit garçon en train de manger une part de gâteau. Il ne l'avait encore jamais vu ici, sûrement un nouveau cavalier ?

" - Salut mon garçon, tu es nouveau ici ? Moi c'est Manuel. "

Le jeune homme lui tendit la main, prêt à lui faire une poignée amicale. Il s'installa sur un banc pour manger tranquillement, il aimait bien la compagnie des enfants il était toujours plus à l'aise avec eux qu'avec les adultes, malgré son âge.

_________________

© Tim Flach
Malaya


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristide Tempus

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/12/2009

Dossier du cavalier
Âge:
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: une petite faim [libre]   Mer 22 Avr - 12:37

Prit dans sa dégustation, il y avait déjà plusieurs semaines qu'il n'avait pas mangé ce genre de chose, il n'avait pas osé ouvrir le frigo pour voir ce qu'il contenait ça aurait sans doute était meilleur pour lui, mais c'était potentiellement plus à quelqu'un que ce qu'il y avait sur la table. Il sursauta violemment quand l'homme parla et il recula quand il lui tendit la main, finalement il aurait pas dût monter ici, il était vraiment pas doué pour être discret en ce moment, il chercha la sortie des yeux tranquillement, mais s'éclipser sans être plus suspect encore que ce qu'il l'était déjà n'allait pas être facile, il était terrifié malgré tout ça voix ne trembla pas.

« Bonjour, je suis arrivé hier, vous êtes là depuis longtemps ? »

Il lui sourit, feignant une bonne humeur plutôt que la peur il devait tenter de rester discret jusqu'à ce qu'il puisse repartir avec le prochain camion, il se balança un peu d'un pied à l'autre aillant toujours faim, mais ne pouvant pas décemment prendre une autre part de gâteau devant lui ça ferait goinfre et mal élevé, mais papa avait toujours beaucoup insister sur le fait d'être bien élevé. Il se souvint d'Elena et il se demanda si lui aussi était un démon comme eux, elle avait dit qu'il y avait plein de gens comme eux, même si elle disait qu'ils n'étaient pas des démons, il n'y croyait qu'à moitié, peut être des maudits oui, mais ils étaient bien puni de quelque chose.


« Toi aussi tu es bizarre ? »

Il voulait des réponses sans froisser les gens et il espérait que ça passerait finalement mieux que de dire démon, mais bizarre avait bien des sens alors il espéré que Manuel le prendrait dans le bon, car finalement tout le monde était un peu bizarre et s'il venait à être mal interprété il serait bien embêté. Il se gratta la cuisse un peu nerveux encore bien qu'il continue de lui sourire avec toute l'innocence et la chaleur du monde comme tout gamin de 10ans devrait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuel Valens

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 21/12/2009

Dossier du cavalier
Âge: 24 ans
Ton pouvoir: Prémonitions
Contrôle du pouvoir:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: une petite faim [libre]   Mer 29 Avr - 19:48

Manuel commença à mordre dans son sandwich calmement. Il songea qu'il n'avait pas sorti sa guitare de sa voiture aujourd'hui. Il la sortait de moins en moins souvent. Le petit garçon l'intriguait, il ne l'avait jamais vu auparavant. Depuis sa tournée avec Daniel, Manuel avait beaucoup ralenti sur la guitare, il passait son temps à travailler son jeu et ses langues étrangères au lieu de jouer de la musique. Il se sentait comme davantage coupé de sa famille, la guitare était le seul lien qu'il avait encore avec ses frères et soeurs défunts. Devrait-il se sentir coupable ? Il regardait le garçon qui mangeait sa part de gâteau. Il avait l'air de l'apprécier particulièrement. Non, il ne se sentait pas coupable. Il lui était rarement arrivé, dans sa vie, d'être absorbé par une passion tellement qu'il en oubliait son passé. C'était une bonne chose, normalement, d'aller de l'avant. Surtout que pendant tout ce temps, son pouvoir s'était nettement résorbé et ne se manifestait presque plus. Comme si le théâtre lui avait finalement permis de se contrôler entièrement, son pouvoir avec. Comme si, maintenant qu'il ne ressassait plus son passé, son esprit n'avait plus besoin de le projeter en avant avec ses prémonitions de malheur. Il était bien plus heureux comme ça, quand son pouvoir ne l'empêchait plus de vivre. Il vivait, vraiment. Enfin. Il se demandait comment ça allait être, sa vie ici, au ranch. Autrefois, c'était bien, mais il avait du pain sur la planche avec sa jument. Est-ce que le théâtre allait finir par lui manquer ? Il travaillerait toujours avec sa troupe. Est-ce que ses prémonitions allaient revenir comme avant ? Il prendrait sa guitare et il oublierait tout. Il soupira doucement, à l'aise. Il se posait quelques questions, mais au fond, il savait qu'il n'avait qu'à attendre de voir. Et ça lui plaisait, de ne pas savoir comment ça allait se passer. C'était rare qu'il ne connaisse pas son futur à l'avance, il aimait ça, laisser dérouler sa vie à son rythme normal, en se laissant porter par les choses sans rien prévoir. Il aimait vraiment ça.

Le garçon l'intriguait vraiment. Il avait une assurance inhabituelle pour son âge, presque inquiétante. Comme s'il était mu par une volonté inébranlable d'adulte dans un corps d'enfant. Inquiétant, oui. Manuel répondit à son sourire avec un sourire plus large encore, un sourire détendu et naturel. Il attendit d'avoir fini sa bouchée de sandwich pour répondre à l'enfant.

" - J'étais un habitué du ranch il y a quelques années, mais ça fait vraiment longtemps que je ne suis pas venu ici, à cause du travail. Là je suis arrivé la semaine dernière. "

Oui, c'était à peu près ça, son retour était vraiment récent. Mais il retrouvait très vite ses marques ici, il aimait ce coin tranquille. Et puis, la question du garçon le surprit. Manuel haussa les épaules, ne sachant quoi répondre sur le moment. Est-ce qu'il paraissait bizarre, ça se voyait sur lui qu'il avait un pouvoir ? C'était peu probable, depuis le temps qu'il ne s'était pas manifesté... Et puis, c'était un pouvoir psychique, pas le genre qui se voit sur sa tête. S'il avait l'air bizarre, c'était probablement à cause de son air d'artiste rêveur. Il avait eu une enfance particulière, il s'était ainsi forgé un caractère bizarre, c'est vrai, mais il était devenu un peu plus normal au ranch, au contact des autres, et grâce à son travail aussi, il était devenu un peu plus sociable qu'avant. Enfant, il avait été muet très longtemps. Mais est-ce qu'il était bizarre maintenant ? Quelle que soit la réponse, il n'allait certainement pas parler de son pouvoir dans une pièce truffée de caméras comme le club-house.

" -Tu trouves que j'ai l'air bizarre ? Ca pourrait être vexant tu sais... Non, je crois que je suis un gars à peu près normal. Et toi mon garçon, tu te trouves bizarre ? Tu as l'air tout à fait normal en tout cas. "

Manuel lui sourit légèrement, reprenant une bouchée de son sandwich. Il trouvait cet enfant bien curieux, mais qui était-il au juste ? Le jeune homme n'avait encore jamais vu d'irradié aussi jeune, c'était vraiment peu probable qu'il ait un pouvoir. Mais alors pourquoi lui aurait-il posé cette question, à part pour savoir s'il était "comme lui" ? Manuel observait l'enfant avec attention, cette fois. Il avait l'air d'avoir quelque chose de spécial. Tous les enfants étaient spéciaux.

_________________

© Tim Flach
Malaya


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristide Tempus

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/12/2009

Dossier du cavalier
Âge:
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: une petite faim [libre]   Mar 12 Mai - 9:46

Merde c'était un habitué il savait donc comment tout fonctionnait il pourrait pas trop le baratiner lui. Il restait à espéré que ce ne serait pas quelqu'un de trop curieux, pas comme la demoiselle de la veille. Quoique finalement il était partit plusieurs années avec un peu de chance il ne connaissait pas tout le monde et il pourrait rester discret jusqu'à ce qu'il reparte.

L'air surpris du jeune homme lui fit se dire qu'il avait touché juste, toute les personnes qu'il rencontrait ici étaient-ils donc des démons ? Il commençait à ce le dire la fille d'hier en était un le gars qu'il avait aperçu plusieurs fois semblait porter des charges très lourde sans effort et maintenant lui …. il y avait vraiment beaucoup de démon ici. Pourquoi cela serait il vexant d'être trouvé bizarre ? Quoi qu'il en soit ce gars l'était définitivement très bizarre, sans doute plus que lui en tout cas et pourtant il se savait bizarre et pas que par l’existence de son pouvoir il avait toute fois acquiescer à sa première question, rien que les temps d'absence de l'individu le classer définitivement comme bizarre. Est ce qu'il était bizarre oh oui mais la question initiale tournait pas vraiment sur ça ….

« Moi je suis un démon »

Il réfléchis à comment s'échapper maintenant en restant discret il ne voulait pas attirer plus l'interrogation que ce qu'il l'avait déjà fait il aurait mieux fait de dire non et de partir. Il partit se laver les mains pour un peu plus de contenance réfléchissant toujours. Au cirque comme toujours quelqu'un serait venu le sortir de son pétrin, pas son père bien sur mais Cash ou un des artiste serait sans nul doute apparu pour le sortir de là et le ramener à une tâche à faire ou avec les autres gosses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuel Valens

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 21/12/2009

Dossier du cavalier
Âge: 24 ans
Ton pouvoir: Prémonitions
Contrôle du pouvoir:
25/100  (25/100)

MessageSujet: Re: une petite faim [libre]   Jeu 25 Juin - 23:22

Manuel mâchait calmement son sandwich alors qu'il observait le garçon avec curiosité. Il n'avait encore jamais vu un enfant aussi jeune ici, ou alors ils étaient juste de passage avec leurs parents. Cela dit, sa présence ne l'inquiétait pas plus que ça, il était en train de manger un gâteau au club house, il n'y avait rien de plus normal pour un gamin. Sa réponse le dérouta pourtant un peu, pas trop non plus, pas grand chose ne l'étonnait il en avait déjà vu beaucoup.

Ainsi, il était un démon ? Il le comprenait assez bien, en fait. Lui aussi s'était senti comme un monstre après avoir découvert son pouvoir. Comme s'il était porteur de malheur, il savait les choses à l'avance mais ne pouvait rien faire pour les empêcher. Il s'était senti tellement impuissant face à la souffrance, à la mort, qu'il s'était cru responsable de ces malheurs. Ce n'est qu'en contrôlant son pouvoir et en l'endormant qu'il était parvenu à s'accepter. En fait, il avait besoin de mettre en sourdine son pouvoir pour se sentir humain. Et il y parvenait plutôt bien. Il n'avait pas eu de vision depuis longtemps et se sentait pleinement normal maintenant. Enfin... il n'avait jamais été normal, depuis son enfance, il était spécial il le savait, mais il n'était plus un démon - il avait vaincu le démon. Il souriait doucement à Aristide. C'était à lui de vaincre son propre démon aussi. Mais il était si jeune... Comment pourrait-il y arriver ? Le démon allait le bouffer tout cru, ça crevait les yeux. Fallait-il lui dire, le prévenr ? Non... Ca serait pas humain de faire ça. Et pourtant. Ca serait honnête.

" - On peut tuer les démons tu sais. Un jour tu seras assez fort pour ça. "

Manuel avait parlé d'un ton posé, presque rêveur, mais il pensait profondément ce qu'il disait. C'était vrai, si jamais il survivait à son démon, un jour il le terrasserait. Dans longtemps. Il y aura de la souffrance avant ça. Mais c'était pas impossible...

Manu continuait à manger et arrivait à la fin de son sandwich. Il ne prêtait plus beaucoup d'attention au garçon mais il était toujours là. Il l'aimait bien ce gosse en fait, il lui ressemblait un peu quand il était petit.

" - Tu aimes les chevaux ? "

Question pertinente. C'était sûrement pour ça qu'il était venu au ranch. Ou pour le gâteau. Sûrement davantage pour le gâteau ?

_________________

© Tim Flach
Malaya


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une petite faim [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
une petite faim [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre du poids quand on n' a pas faim
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Des nouvelles de cette petite Puck qui m'attend!!!
» Petite rocaille en cours de réalisation
» Oxalide petite oseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse Dream RPG :: #_RPG - Le ranch :: 
Le club-house
-
Sauter vers: