Partagez | 
 

 Première rencontre [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth E. Teatch

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Dossier du cavalier
Âge: 26 ans
Ton pouvoir: La télépathie..
Contrôle du pouvoir:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Première rencontre [ Libre ]   Lun 21 Sep - 16:36

Elizabeth était arrivée dans le Wyoming seulement quelques jours auparavent, et elle avait du mal à s'acclimater au changement. Elle adorait les grandes villes où il y avait pleins de mouvement, et là, elle se retrouvait perdue dans la campagne. Mais elle essayait de voir le positif, elle n'avait presque pas mal à la tête, et elle allait être autant de temps qu'elle le désirait avec sa jument. Elle venait tout juste d'emmenager dans une immense maison, à Laramie, et elle n'avait même pas essayer de compter le nombre de pièces. Son petit appartement venait à lui manquer, mais cependant elle vivait très bien l'absence de ses parents, elle n'avait pas encore complètement pardonné à ses parents tout ce qu'ils lui avaient cachée, ce qui est compréhensible. On lui avait dit qu'un autre cavalier viendrais habiter prochainement avec elle, mais pour l'instant elle appreciait sa solitude, même si elle s'amusait à se représenter l'autre? Peut-être une jeune fille de son âge avec qui elle s'entendrait particulièrement bien, ou alors, un charmant jeune homme. Mais elle ne pensait pas à une relation amoureuse, elle n'était pas là pour ça, et elle ne voyait pas expliquer à son petit ami pourquoi elle savait tout ce qu'il pensait. Elle ne voulait pas de complications, et avec une fille comme elle, c'était forcément compliqué. Une fois installée, et elle avait parcouru un peu les alentours en attendant l'arrivée de sa jeune jument, Litchee. Elle avait découvert un lac magnifique, immense. Elle y avait passé de nombreuses heures, l'eau était claire et agitée, le lac bordé presque seulement par des rochers et des falaises, on aurait dit un paysage de film. Elle avait aussi visité Laramie, qui n'était certes pas aussi grand que Londres, mais c'était une petite ville sympatique tout de même, avec tout ce dont on a besoin. Litchee venait en bateau, ce qui évidemment prenait plus de temps et Elizabeth contenait mal son impatience. Elle en avait assez maintenant de passer son temps à rien faire. Elle aurait pu aller visiter le ranch évidemment, mais elle ne se sentait pas assez sûre d'elle pour le faire sans sa jument. Et voilà que ça y était, Litchee venait d'arriver dans le club. Pour l'occasion, Elizabeth avait relevé ses cheveux dans un chignon d'où s'échappaient des mèches folles, alors que la plupart du temps, elle laissait ses cheveux libres. Elle avait un pantalon d'équitation noir, des boots, et un tee-shirt tout simple, noir égalment. Après avoir couverte Litchee de baisers, de calins, lui avoir offert un bon nombre de friandises, elle emmena Litchee à la douche, elle lui passa le bouchon ,l'étrille, lui cura les sabots, lui déméla les crins. Elle prenait un grand plaisir à le faire et maintenant Litchee était toute belle et prête à rentrer dans son box. Elle ne s'était même pas rendue compte elle-même à quel point sa jument lui avait manqué. D'ailleurs Litchee était très câline et n'avait pas bougé pendait qu'elle la bichonnait, alors Elizabeth espérait avoir manquer au moins un peu à la jeune jument. Elle ne voulait pas monter la jument tout de suite, elle préférait que Litchee s'habitue au climat et au lieu avant de faire quelque chose de plus sérieux. Elle la fit entrer dans son box en chantonnant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Wile

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 23

Dossier du cavalier
Âge: 23 ans
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Dim 27 Sep - 10:32

La journée avait été rude et Hayden était de mauvaise humeur. Le cheval qu'elle devait réhabituer à l'homme avait mal réagit et l'avait mordu au bras. Rien de grave mais Hayden avait eut tellement mal que la foudre était tombée alors qu'il y avait un soleil magnifique quelques secondes auparavant. Rien de mieux pour se faire remarquer...
Mistral avait attaqué le cheval que Hayden devait soigner et elle avait dû utiliser la chambrière pour les écarter. Elle avait rentré en vitesse Manolo, le cheval traumatisé, et avait laissé Mistral se défouler dans le manège.
Une fois Manolo dans son box, Hayden était retournée voir Mistral et le petit cheval s'était approché d'elle au galop. Immédiatement il avait soufflé sur la morsure et avait tournée vers Hayden un regard chargé de tristesse.

- Ne t'inquiète pas... Tu n'y es pour rien, c'est de ma faute.

Le cheval arabe secoua la tête puis la laissa tomber. Mistral était triste, triste de ne rien avoir pu faire pour sa maîtresse. Hayden passa ses bras autour de l'encolure de son cheval.

- Allez viens on rentre. Je vais te faire un gros pansage et ça ira mieux.

Elle sourit et Mistral releva la tête. Elle lui caressa le chanfrein et commença à partir. Sans licol, sans longe, le petit cheval la suivit en trottinant pour la rattraper. Entre Hayden et Mistral, c'était plus qu'une relation de confiance : l'un ne pouvait vivre sans l'autre et lorsqu'on rajoutait Murmure, ils devenaient absolument inséparables.

Hayden entra dans l'écurie suivit de près par Mistral lorsqu'elle s'aperçut qu'il y avait un nouveau cheval.
Mistral s'avança un peu et se plaça en position de défense devant Hayden. La jeune fille le caressa et repassa devant lui en souriant. Ce cheval était vraiment incroyable...
Elle repéra une jeune fille dans le box du nouveau et s'approcha, toujours suivie de près par Mistral qui ne comptait pas la laisser se faire attaquer une nouvelle fois, et engagea la conversation.
Son bras lui faisait mal et dehors la pluie se mit à tomber violemment.

- Tu es nouvelle ici ? Je ne t'avais jamais vu.

Elle sourit et continua à caresser Mistral qui ne quittait pas sa position de défense.

- Hayden Wile, enchantée ! Je m'occupe des chevaux traumatisés ainsi que des cavaliers qui ont perdu confiance.

Hayden posa sa main sur sa morsure afin que l'inconnue ne la voit pas.

- C'est ta jument ? Elle a l'air de t'adorer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org
Elizabeth E. Teatch

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Dossier du cavalier
Âge: 26 ans
Ton pouvoir: La télépathie..
Contrôle du pouvoir:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Dim 27 Sep - 15:13

Avant même de voir la jeune fille, Elizabeth entendit ses pensées. Ses pensées étaient d'ailleurs contradictoires, ce qui accentua la migraine d'Elizabeth. D'un côté elles étaient pleines de douceur et de tendresse pour son cheval, de l'autre, l'inconnue ne pouvait s'empêcher de songer à sa blessure et à sa douleur, qu'elle devait à une morsure d'après ce qu'Elizabeth comprenait. Elizabeth porta une main à sa tête, et s'appuya à sa jument. Lorsque les pensées de la jeune filles se rapprochèrent suffisament pour qu'Elizabeth comprenne qu'elle arrivait, elle se redressa, et se força à adopter une allure décontractée. Immédiatement, elle comprit deux choses. Que l'orage soudain était du à cette inconnue, et que si elle pouvait savoir que l'autre avait un pouvoir, l'autre au contraire ignorait tout d'elle. Elizabeth secoua la tête, essayant de tout chasser de sa tête. Il fallait qu'elle soit naturelle. Cette première rencontre serait décisive, cela faisait de longs mois qu'elle n'avait pas parler à quelqu'un de son âge ou presque. Enfin, elle vit la jeune fille. Elle était très jolie, un peu plus âgée qu'elle sans doute. Brune aux yeux foncés, la peau mate. Un magnifique arabe la suivait de très près. Il semblait très protecteur, et Elizabeth sourit à cette constatation. Puis la jeune inconnue se présenta en souriant, et Elizabeth ne put que détacher ses cheveux, dans une sorte de position défensive. Elle respira un grand coup, puis releva la tête et essayant de sourire prit la parole :

" Bonjour, oui je viens d'arriver ici. Je m'appelle Elizabeth Teatch. Oh, cela doit être passionnant de s'occuper des chevaux traumatisés, mais très dur aussi. Tu es dans ce ranch depuis longtemps ? "

Puis elle vit Hayden donc poser la main sur sa morsure, pour essayer de la cacher, ce qui vit sourire la jeune fille. En même temps, Hayden ne pouvait pas deviner qu'elle ne pouvait rien cacher à Elizabeth. Cette dernière ne savait pas trop d'ailleurs s'il fallait qu'elle le dise ou qu'elle se taise, elle n'avait jamais rencontré pareille situation. Finalement elle préféra ne rien dire pour l'instant, après tout, elle ne connaissait presque rien de la jeune fille, même si ça serait facile pour elle de la tester. Et puis, elle avait elle aussi un pouvoir... Lorsqu'Hayden lui parla de sa jument, Elizabeth caressa doucement son encolure.

" Je l'espère en tout cas... Enfin, je pense aussi qu'elle est perdue ici, alors elle se raccroche à ce qu'elle peut, en l'occurence, moi. Elle s'apelle Litchee. Ton hongre est magnifique. Mistral, c'est exact ? "



[ HJ : Si tu pouvais écrire toutes les pensées d'Hayden, ça serait gentil... ^^ Peut-être pas détaillées, mais puisqu'Elizabeth lit dans les pensées et que les êtres humains, à part lorsqu'ils parlent sont obligés de penser... Mercii ! Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Wile

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 23

Dossier du cavalier
Âge: 23 ans
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Dim 27 Sep - 19:51

Hayden écoutait attentivement la jeune fille parler mais sa blessure lui faisait tellement mal...
Elle avait l'impression que l'ont lui arrachait le bras. Que chaque particule de chair se faisait arracher petit à petit. Sa tête tournait et Hayden se retenait à Mistral pour ne pas tomber.
Jamais une blessure lui avait fait si mal. Pourtant le cheval n'avait pas mordu si fort ? Ou peut être que si... Hayden n'osait pas regarder sa morsure de peur de tourner de l'œil.

Les paroles de Elizebeth n'arrivait plus au cerveau de Hayden : elle avait trop mal. Mais que se passait-il ? Jamais Hayden n'avait souffert ainsi ! Sa tête tournait et ses sens se ramollissaient... son pouvoir augmentait.
La douleur était telle que la foudre s'abattit à quelques kilomètres du ranch. Toujours plus puissante, la tempête continuait son carnage. Au loin une tornade commença à se former. Le soleil avait totalement disparut et des grêlons gros comme le poing se mirent à tomber.
Hayden ne savait plus ce qu'elle faisait et ne contrôlait plus rien. La foudre tomba à quelques mètres de l'entrée du ranch et provoqua le sursaut d'un cheval dans son box. Les animaux paniquaient et les humains aussi. Il y avait de quoi : une tornade se formait, la foudre tombait, d'énormes grêlons détruisaient tout sur leurs passage... ça avait tout de la fin du monde.

Mistral donna un petit coup de museau à Hayden et la jeune fille manqua de tomber. Soudain elle sortit de son semi-coma et sursauta. La nature était énervée et désespérée...
Hayden se calma et se concentra sur des évènements agréables.
Elle repensa à la première fois où Mistral lui avait accordé sa confiance. Elle repensa aux galops dans les prairies lorsqu'elle partait avec Mistral et Murmure. Des centaines d'images passaient devant elle et la tempête se calmait. La tornade disparut avant d'avoir touché le sol. Les grêlons s'arrêtèrent de tomber alors que le vent se stoppait.

- Désolée... Je suppose que tu te doutes que c'est moi qui viens de tout déclencher, non ? Toi aussi tu dois avoir un pouvoir...

Sa voix était basse et épuisée. Reprendre possession de la nature l'avait épuisée. Il était facile de laisser les choses se faire mais tellement difficile d'arrêter la nature lorsqu'elle était déchaînée.
Toutes les paroles que Hayden n'avait pas bien entendu repassèrent dans sa tête. Elle revit Elizebeth lui parler et fronça les sourcils en reculant d'un pas. Immédiatement Mistral plongea en avant en montrant ses dents. Il ne mordit pas mais resta dans l'attitude d'attaque. Le cheval arabe n'avait plus rien d'agréable et faisait peur, le genre de cheval qu'on aurait qualifié de fou mais Mistral n'était pas fou : il était prêt à mourir pour sauver sa maitresse...

- Comment sais-tu que mon cheval s'appelle Mistral ?!

Sa voix se fit menaçante et au loin apparut l'œil d'une tornade. en l'espace de dix minutes deux tornade s'étaient formées et si la première avait disparue, la seconde semblait encore plus puissante. L'orage gronda et la tornade se rapprocha du sol. La foudre partit dans cinq directions différentes. Aucun savant n'aurait pu expliquer ce phénomène météorologique pour la simple et bonne raison que lorsque Hayden se mettait en colère, la nature faisait n'importe quoi et l'impossible devenait possible.

Les pensées de Hayden tourbillonnaient comme la tornade. Qui était cette fille ? Comment savait-elle le nom de Mistral ? Que venait-elle faire là ? Fallait-il la tuer ? Fallait-il s'en méfier ?

Les pensées n'étaient plus cohérentes et la tornade toucha le sol dans un craquement sinistre.






[Hj : J'espère que j'ai assez décrit les pensées de Hayden ^^" J'suis pas très douée pour ça xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org
Elizabeth E. Teatch

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Dossier du cavalier
Âge: 26 ans
Ton pouvoir: La télépathie..
Contrôle du pouvoir:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Lun 28 Sep - 16:59

Elizabeth sursauta. Les pensées de la jeune fille en face d'elle devenaient de plus en plus fortes, Elizabeth n'en avait jamais connu d'aussi puissantes. Elle savait que le "son" des pensées augmentaient ou diminuaient selon l'humeur de la personne, par exemple une personne en colère émettait des pensées extrêmement décuplées, alors qu'au contraire, une personne heureuse réfléchissait, Elizabeth n'entendait preque rien, mais là, cela dépassait tout ce qu'elle avait vécu. Elle essaya de se concentrer, mais la douleur d'Hayden était telle qu'elle aussi elle pouvait la ressentir. Elle aurait voulu aider la jeune fille, aller la soutenir, ou chercher du désinfectant, ou prévenir quelqu'un, mais elle-même était dans un tel état qu'elle ne pouvait rien faire, comme en état de choc. Elle ne retrouvait plus ses propres pensées dans le flot de celles qui arrivaient, et c'était une situation atroce, elle ne savait plus qui elle était et qui était l'autre, elle était perdue, et sans contrôle, elle aurait déjà été à genoux à crier sa peur et sa douleur. Elle croyait que jamais cela ne s'arrêterait. Elle était vaguement consciente que au dehors, les éléments se déchaînaient, elle sentait, elle savait que cela venait d'elles. D'Elizabeth et Hayden réunies, parce qu'à présent elles avaients des pensées semblables. Elle essaya en vain de se secouer, d'arrêter tout cela, mais rien ne se produisit.
Et finalement, le miracle arriva, le calme revient. Le changement avait été brutale, et c'est sans faire attention qu'Elizabeth put enfin retrouver le fil de ses pensées. Elle respira un bon coup, et alors qu'elle porta son attention sur Hayden, elle s'aperçut que la jeune fille était de nouveau complètement maîtresse d'elle-même. Une telle reconversion si soudaine étonna Elizabeth, et se promit de ne jamais sous-estimer Hayden, même si elle pouvait lire dans les pensées. Cette expérience avait été horrible, et Elizabeth commença à prendre peur en songant que beaucoup des cavaliers ici avaient des pouvoirs, et elle se demandait si tous étaient capables de produire des pensées aussi destructrices.
Litchee la ramanera à la réalité en hénissant, et Elizabeth se rappela qu'Hayden avait produit de la foudre, des tornades, et qu'évidemment tout cela avait apeuré les chevaux. Alors la jeune fille prit quelques instants pour calmer et rassurer sa jument avant de revenir à la cause de tout ce désastre. Elle espérait sincérement qu'Hayden pourrait contrôler sa douleur le temps qu'elle aille chercher un désinfectint et un anti-douleur.
Mais avant qu'elle n'ait pu entamer un mouvement, la voix d'Hayden déchira le silence, et Elizabeth se rendit compte qu'en fait, seules quelques minutes avaient du s'écoulé.
La jeune fille s'excusa et parla pouvoir, ce qui affola Elizabeth. La démonstration du pouvoir d'Hayden avait eu au moins un point positif, maintenant Elizabeth était un peu moins réticente à l'idée d'évoquer son pouvoir. Elizabeth allait lui répondre lorsque l'attittude son vis à vis changea brusquement du tout au tout. Même son cheval s'y mettait. Avant même qu'Hayden ouvre la bouche, elle sut le pourquoi de ce changement. Evidemment. Mais cela étonna tout de même la jeune fille, en tout premier lieu, Hayden aurait du se dire qu'Elizabeth s'était simplement renseignée au sujet des autres cavaliers et de leurs montures, ce qui ne paraissait pas extravagant pour une nouvelle cavalière, or cela n'avait même pas traverser l'esprit d'Hayden, qui immédiatement pensa à mal. C'est vrai qu'Elizabeth n'avait rien demandé à personne, ce n'était pas la peine d'ailleurs, mais ce fut la qu'elle se rendit vraiment compte qu'elle n'était plus au milieu de gens dits "normaux".
Elle envoya des pensées apaisantes à la jeune fille. Des pensées qu'elle ne pouvait perçevoir parce qu'il n'y avait aucun mot, mais que normalement elle pouvait seulement sentir, mais Hayden était dans un tel état qu'elle préféra également prendre la parole. Elle n'était pas très rassurée, Mistral était menaçant et Hayden pouvait être dangereuse. Mais elle aussi avait un pouvoir, et très puissant. Elle prit la parole d'une voix douce, essayant de ne pas prêter attention à ce que pensait la jeune fille. C'était plus facile, mes pensées étaient moins fortes.

" Ce n'est pas la peine de te méfier, je ne vais pas te tuer, et de toute façon, je pourrais le faire à distance. Tu sais, j'aurais pu savoir que ton cheval s'appelait Mistral simplement parce que j'aurais demandé des renseignements à Steven ou James par exemple. "

Elle laissa un blanc. Le temps à Hayden peut-être de se calmer, et de réfléchir à ce qu'elle venait de dire. Puis elle reprit la parole en regardant Hayden fixement, pour simplement voir la réaction de la jeune fille, qui l'intéressait.

" Mais, en l'occurence, ce n'est pas le cas. Je suis télépathe. Ou plutôt apprentie télépathe. Je te prierai d'ailleurs de te soigner, ça me fait mal. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Wile

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 23

Dossier du cavalier
Âge: 23 ans
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Lun 28 Sep - 19:31

La tornade se stoppa soudainement, Hayden releva la tête. On essayait de lui transmettre des pensées rassurantes mais ça ne fit qu'augmenter sa colère : depuis quand fouillait-on dans son esprit ?
La tornade repartit brutalement et commença son massacre. Les yeux de Hayden lançaient des éclairs et elle ne montra pas un seul signe de pitié lorsqu'elle vit Elizabeth faiblir. Elle l'avait cherché...

Les paroles de Elizabeth passèrent mais Hayden n'y fit pas attention : tout son esprit était concentré sur la tornade. La tornade n'allait pas n'importe où : elle obéissait à Hayden. La tornade se rapprochait dangereusement du ranch, Hayden sourit méchamment à Elizabeth et la défia du regard.

- A ton avis qui de toi ou moi gagnerai ? Combien même tu me tuerais à distance, la tornade ne s'arrêterait pas et tu mourrais aussi. Et ne pense même pas essayer de la contrôler, elle n'obéit qu'à moi et jamais tu ne pourras me contrôler.

Elle secoua ses longs cheveux et Mistral recula d'un pas, toujours dans son attitude de défi.

- Et évite de me donner des ordres, c'est une des choses que je déteste le plus au monde.

Tout dans Hayden n'était que haine et souffrance. Tant de choses s'étaient déroulées cette semaine... Le départ précipité d'un ami à elle, la mort d'une jument de chez elle, la blessure de Murmure, la morsure de Manolo et tant d'autres choses... Toutes ses choses accumulées avaient fini par éclater en Hayden et le résultat était effrayant. Jamais elle ne s'était mise autant en colère, du moins au ranch.
Soudain, alors que la tornade était face à l'entrée du ranch, un hennissement strident retentit : Murmure essayait de rassurer sa maitresse. Hayden tourna la tête vers un bâtiment extérieur et stoppa toutes ses pensées. Elle ne pensait à plus rien et tendit la main vers la tornade. Celle-ci disparu aussi soudainement qu'elle était apparut.

Hayden jeta un regard à Elizabeth et soupira.

- Désolée... Je ne suis pas comme ça d'habitude mais là il se passe trop de choses d'un coup.

Son sourire fut éclatant et Mistral tourna une oreille dans sa direction, sans pour autant cesser son attitude.

- Mistral calme-toi, c'est bon...

Le cheval tendit les oreilles en avant et recula en relevant la tête. Il quitta finalement son attitude d'attaque et se plaça derrière Hayden. La jeune fille observa Elizabeth.

- Fais tout de même attention avec ton pouvoir, tout le monde n'a pas une réaction positive face à lui... J'en suis la preuve vivante.

Elle éclata de rire et ses pensées redevinrent joyeuses et agréables. Hayden changeait facilement de caractère et elle ne se préoccupait même plus du fait qu'elle avait failli détruire le ranch sur un coup de tête.
Elle oublia même sa morsure mais la frôla sans faire exprès et un éclair tomba violemment plus loin.

- Merde !

Elle partit en courant vers le club-house : son bras était totalement couvert de sang. Hayden se fit rapidement un bandage et le défit immédiatement pour en refaire un plus gros.
La jeune fille ressortit du club et retourna dans l'écurie. Mistral était sur ses gardes et montrait ses dents. D'un petit coup sur le museau, Hayden le fit fermer la bouche. Elle se retourna vers Elizabeth et sourit. Ses pensées n'étaient plus mauvaises et au contraire étaient pleines de tendresse et de générosité. Ce n'était pas la faute de Elizabeth si Hayden avait passé une mauvaise semaine...

- Désolée Mistral n'est pas vraiment social. Il refuse tout contact avec d'autres humains que moi. Il a été traumatisé et n'accorde plus sa confiance à quiconque.

Elle caressa la crinière de son cheval et lui gratouilla le chanfrein. Ses pensées étaient tournées vers son petit cheval et n'étaient que tendresse.

- Ta jument m'a l'air très intelligente et dévouée. As-tu déjà essayé de faire une séance de "lien" afin de fortifier votre relation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org
Elizabeth E. Teatch

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Dossier du cavalier
Âge: 26 ans
Ton pouvoir: La télépathie..
Contrôle du pouvoir:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Mer 30 Sep - 15:55

Elizabeth sursauta violemment. Hayden avait réagi à ses pensées rassurantes, alors que normalement, les gens ne pouvaient pas les sentir, hormis s'ils étaient télépathes, ce qui n'était pas le cas ici, elle en était presque certaine. Elle devint encore plus méfiante, tout cela n'était pas normal. La réaction d'Hayden avait été tellement imprévisible et excessive...
Elizabeth luttait contre la haine dont Hayden l'accablait, mais bientôt, sa résistance fut à bout. Elizabeth n'éprouvait aucune haine contre la jeune fille, il lui était difficile de lui faire du mal, mais la colère montait, et lui donnait la force de diviser par deux la puissance des pensées d'Hayden. Malgré tout, elles restaients très violentes, et Elizabeth prit appuie sur sa jument.
Elle trouvait cette fille complétement stupide et irresponsable. Elle avait mal, mais pour rien au monde elle n'aurait cédé devant l'impétuosité de la jeune fille. Elle s'efforça de se redresser, se mettant elle aussi en position de défi. Même si elle savait que si elle avait cessé l'espèce de combat qu'elles menaient, tout cela se serait terminé plus rapidement, elle avait trop d'amour propre.
Et puis, même si Hayden pouvait être impressionnante, Elizabeth n'avait pas peur, mais elle cragnait pour les chevaux. La tornade les affolait, et Hayden n'avait même pas une pensée pour eux. Les seules pensées cohérente furent qu'Hayden était folle et qu'elles auraient des problèmes si la tornade s'approchait trop du ranch.
Elizabeth essaya de lui envoyait des messages par pensée étant donné qu'Hayden ne semblait pas l'entendre, mais ils étaient noyés dans les pensées agressives d'Hayden. Elizabeth secoua la tête de desespoir.
Soudain, Hayden prit la parole et Elizabeth éclata de rire. Hayden se prenait pour Dieu.

" Tu ne sais pas si la tornade s'arrêterait ou pas, étant donné que tu n'es encore jamais morte. N'essaie pas de m'impressionner, c'est complétement stupide et cela ne marche pas. Tu ne me fais absolument pas peur. Tu ne sais pas non plus si je peux te contrôler, je n'ai jamais essayé, et tu n'as jamais eu à combattre contre une intrusion psychique. De plus, je ne t'ai pas donné d'ordre, c'était un conseil. Maintenant, libre à toi de le suivre ou pas, après tout ta blessure te fait tout de même plus de mal qu'à moi, et je n'ai qu'à m'éloigner ou fermer mon esprit pour ne plus souffrir, contrairement à toi. "

Des images subites envahirent l'esprit d'Elizabeth. Haine, souffrance, départ, mort, blessure. Elizabeth comprenait mieux la jeune fille, mais elle n'avait rien à voir avec tout cela, et sa colère augmenta.
Et puis, brusquemment tout s'arrêta. La tornade disparut, et les pensées d'Hayden s'adoucirent assez pour qu'Elizabeth récupère totalement son esprit. Elizabeth respira profondèment, sa colère diminua mais ne partit pas complètement.
Elizabeth fut encore plus surprise que la jeune fille s'excusa, apparemment sincérement. Elle calma son cheval, puis se concentra de nouveau sur la jeune fille.

" Tu en es une preuve exagérée je pense surtout. Personne de normal, ne réagit comme ça, même face à l'imprévu, à l'impossible. Il cherche d'abord à comprendre, non à détruire. Et puis, vois-tu je ne l'ai pas fait exprès. De plus, je te rappelle que c'est toi qui m'a demandé si j'avais un pouvoir. "

Finalement, Hayden bougea soudain et décida d'aller se soigner au club house. La voir s'éloigner fit du bien à Elizabeth, elle put se retrouver enfin, et elle en profita pour faire le point. Elle était tout de même curieuse de connaître Hayden, malgré la méfiance. Elle hésita un instant entre partir maintenant ou attendre le retour d'Hayden pour avoir de réelles explications, et non des explications volées dans son esprit. Elle décida finalement de rester, et en profita pour rassurer complètement sa jument. Elle l'enlaça doucement, et la fit rentrer dans son box, là au moins elle serait en sûreté, on ne sait jamais. Cependant elle laissa la porte ouverte, sa jument la réconfortait.
Mais lorsqu'Hayden revint, elle semblait avoir tout oublié, et ne pensait qu'aux chevaux. Très, très étrange. Elizabeth n'y revint pas, attendans que l'autre jeune fille le fasse. Elle lui parla de son cheval. Elizabeth mourrait d'envie de la planter là à cause de son attittude, mais elle fit un immense effort sur elle, elle n'allait pas se faire une ennemie dès son premier jour ici. Alors elle répondit, le plus calmement possible :

" Oh. Et comment a-t-il été traumatisé ?
Très intelligente c'est certain. Dévouée... Peut-être oui, à vrai dire, je ne lis pas dans ses pensées. Je l'espère en tout cas. Non, je n'ai jamais essayé. Je n'en ai même jamais entendu parlé. Qu'est-ce que c'est ? "

Elizabeth était contente d'elle, elle avait même réussi à faire une pointe d'humour.


[ Merci pour les pensées, c'est super ! Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Wile

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 23

Dossier du cavalier
Âge: 23 ans
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Dim 8 Nov - 13:57

Pourquoi un aussi rapide changement d'humeur ? Parce que Hayden était comme ça... Elle n'aimait pas rester sur un mauvais point et préférait faire comme si elle l'avait oublié, ce qui n'était évidemment pas le cas. Comment oublier des choses qui faisaient mal ? C'était impossible malheureusement mais on pouvait faire croire aux autres qu'on n'y pensait plus et c'était ce que faisait Hayden.

" Tu en es une preuve exagérée je pense surtout. Personne de normal, ne réagit comme ça, même face à l'imprévu, à l'impossible. Il cherche d'abord à comprendre, non à détruire. Et puis, vois-tu je ne l'ai pas fait exprès. De plus, je te rappelle que c'est toi qui m'a demandé si j'avais un pouvoir. "

Hayden rougit un peu et mit une mèche de ses cheveux blonds derrière son oreille droite. Elle se tourna vers Elizabeth en souriant.

- Je suis vraiment désolée. Je passe du coq à l'âne et je m'emporte rapidement et pour n'importe quoi. Si ton cheval a été effrayé, ce qui ne m'étonnerai malheureusement pas, j'en suis vraiment désolée. Je ne savais plus ce que je faisais...

Elle se mordit la lèvre en fronçant les sourcils. Hayden avait eut une attitude stupide et invraisemblable. Elle ne s'était pas énervée aussi facilement depuis des années... La fatigue ne lui allait décidément pas du tout.
Hayden fit rentrer Mistral dans son box et s'assura rapidement qu'il ne manquait de rien. Une fois qu'elle eut refermé la porte, le petit cheval passa sa tête pour vérifier que sa maîtresse ne risquait rien avec l'autre humaine.

" Oh. Et comment a-t-il été traumatisé ?
Très intelligente c'est certain. Dévouée... Peut-être oui, à vrai dire, je ne lis pas dans ses pensées. Je l'espère en tout cas. Non, je n'ai jamais essayé. Je n'en ai même jamais entendu parlé. Qu'est-ce que c'est ?
"

Hayden se décontracta et soupira. C'était évident que Elizabeth lui en voulait et elle ne put s'empêcher de le regretter. En même temps la blonde l'avait cherché, quelle idée de s'emporter sans raison !

- Mistral était un cheval de course bien connu il y a quelques années mais suite à une blessure ses propriétaires l'ont vendu à la boucherie. Il a prit ça comme une trahison et a refusé de faire confiance à n'importe quel humain. Lorsque je l'ai racheté à la boucherie il essayait tout le temps de me mordre et était vraiment agressif.

Hayden se rappela que Elizabeth lisait dans les pensées et presque inconsciemment elle se mit à se souvenir de la première fois qu'elle avait vu Mistral.

Hayden était sur Murmure lorsqu'elle avait vu des hommes essayer de faire rentrer un cheval dans un van. Elle avait immédiatement reconnu le petit cheval de course mais la détresse qui se lisait dans ses yeux avait fendu le coeur de Hayden qui s'était dirigée vers le groupe d'homme. Elle avait demandé à racheter le cheval. Les hommes l'avaient regardée comme si elle était folle mais lorsqu'elle avait proposé un prix ils avaient acceptés en marmonnant qu'elle était dingue. Elle était allée chercher un van et avait essayé d'embarquer le cheval. Agressif comme un lion, le petit cheval l'avait mordu violemment et un éclair était tombé au loin. Effrayé le cheval était entré précipitamment dans le van. Hayden, encore un peu sonnée, ne s'était pas posée de question, avait démarré le van et était rentrée au ranch.
Les semaines avaient passés et le cheval refusait clairement d'accorder sa confiance à Hayden. Cependant au bout de quelques mois il s'intéressait aux séances d'obstacle que faisaient Murmure et Hayden. Mais dès que la jeune fille tournait la tête vers lui, le petit cheval faisait mine de ne pas la voir. C'était finalement lors d'une promenade que le petit cheval avait accepté Hayden. La jeune fille avait décidé de le laisser vivre sa vie en liberté et l'avait libéré loin des habitations. C'était ce qu'elle pensait de mieux pour le petit cheval qui avait été trahi par les hommes. Elle était partit avec Murmure et avait laissé le cheval de course vivre sa vie. Mais, alors que Murmure arrivait près du ranch, le cheval de course était arrivé en galopant et avait posé sa tête sur la cuisse de Hayden : il acceptait la jeune fille et lui accordait sa confiance. C'était ce jour là que l'ancien cheval de course avait eut son nouveau nom : Mistral. Rapide comme le vent ce nom lui allait à merveille.

Hayden souriait encore en repensant à ce moment. La joie qu'elle avait ressentit quand Mistral lui avait accordé sa confiance. Le trio, Murmure Mistral et elle, avait été par la suite inséparable.

Puis, se rappelant de la question de Elizabeth sur le lien, Hayden sortit de ses pensées.

- Le lien... Ah c'est plutôt compliqué à expliquer. Mais si tu veux je peux te montrer une séance ? Je devais de toute façon m'occuper de Murmure donc si ça t'intéresse toujours.

Hayden avait besoin de se changer les idées et une séance avec Murmure lui ferait sans doute du bien. Cependant au fond d'elle Hayden savait bien qu'il faudrait qu'elle parle de son pouvoir à Elizabeth et ça l'ennuyait. Elle ne savait pas comment la jeune fille réagirait...
Prenant son courage à deux mains et décida d'avouer quel était son pouvoir, après tout Elizabeth lui avait bien dit le sien.

- Tu as dû voir que je maîtrise le temps, la météo. En fonction de mon humeur ou de ce qui m'arrive le temps change. Mais le problème c'est que le temps m'influence aussi... Je ne contrôle pas encore bien mon problème et il m'arrive fréquemment de m'emporter aussi rapidement qu'une tornade. Je m'excuse encore une fois pour tout à l'heure, je n'ai pas fait attention et le temps m'a fortement influencée. Désolée... Je comprendrai tout à fait que tu ne veuilles pas rester avec une folle dangereuse comme moi.

Elle sourit mais ses pensées restaient tristes. Oh combien ce pouvoir la pénalisait. Elle avait dû faire une croix sur de nombreuses amitiés car elle était trop différentes et risquait de faire mal à ses amis. Si Elizabeth voulait partir, Hayden ne l'en empêcherai pas. Elle n'avait pas le droit de forcer quelqu'un à rester avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org
Elizabeth E. Teatch

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Dossier du cavalier
Âge: 26 ans
Ton pouvoir: La télépathie..
Contrôle du pouvoir:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Mar 12 Jan - 13:43

Hayden s'excusa une fois de plus, toujours aussi sincèrement, avec le sourire. Grâce aux pensées de la jeune fille, Elizabeth apprit que la jeune fille n'avait pas l'habitude de s'emporter ainsi, ce qui la rassura, mais la fit aussi s'interroger. Était-elle la cause de cette colère subite ? Peut-être que les «mutants» réagissaient très violemment aux pouvoirs d'autres personnes. Ou peut-être simplement que la fatigue, plus la surprise, plus la peur avaient eu raison d'Hayden. Après tout, n'importe qui pouvait être en proie à des accès de colère incontrôlables. Elizabeth décida donc de passer à autre chose, et de faire comme Hayden. Peut-être qu'un jour elles deviendraient proches, et alors Elizabeth pourrait lui demander de répondre à ses questions.
Hayden rentra son cheval, et ferma la porte du boxe, alors Elizabeth fit la même chose, dans sa tête, il fallait qu'elles soient à un pied d'égalité.
Lorsque la jeune fille reprit la parole, ce fut pour parler de son petit cheval, et Elizabeth fut tout de même soulagée. Elle ne fuyait jamais une explication ou même une dispute, mais d'un commun accord sous-entendu, elles avaient décidé d'oublier ce qu'il s'était passé et de repartir d'un bon pied, et cela allait très bien à la brune. L'histoire de Mistral était intéressante, et Elizabeth songea que sa rencontre avec Litchee était bien plus banale.

«Je vois. Triste histoire. Mais enfin, Mistral a eu de la chance, tu étais là et l'histoire à l'air de plutôt bien finir vu votre relation actuelle.»

Elizabeth perçut un souvenir dans les pensées d'Hayden, et après une légère hésitation, elle décida de se laisser submerger par ce souvenir, après tout, Hayden savait maintenant qu'Elizabeth lisait dans les pensées, et si elle n'avait pas voulu que l'autre jeune fille puisse voir ce souvenir, elle aurait fait en sorte de le cacher, Elizabeth en était certaine.
C'était un magnifique souvenir, et Elizabeth était sûre qu'Hayden le chérissait énormément. C'était étonnant qu'il n'y ait aucune jalousie entre les deux chevaux, mais tant mieux. Elizabeth admirait beaucoup les chevaux. Ils étaient plus forts que les humains, sûrement aussi intelligents, et pourtant, ils se soumettaient avec fierté, comme s'ils sentaient que les humains avaient besoin d'eux pour vivre. Pour nombre de gens, les hommes dominaient les chevaux. Pourtant, la réalité était bien différente, mais seuls les vrais cavaliers le savaient. Pour Elizabeth, tout comme Hayden, la confiance était la base d'une bonne relation avec leurs montures. Mais en Angleterre, dans un club tout ce qu'il y a de plus normal, elle n'avait pas pu réellement développer cette confiance, la plupart des cavaliers pensaient seulement à monter et non aux chevaux. Cependant, ici, tout était différent. La plupart des cavaliers étaient spéciaux, et avaient besoin de se construire, ou de se reconstruire. La confiance était la base de tout ici, et Elizabeth en était heureuse.

«Oh oui, ça m'intéresserait énormément ! Je suppose que c'est à base de confiance ce lien, donc ça me convient. Si cela peut développer ma relation avec ma jument. Et au moins, je me coucherai moins bête ce soir !»

Hayden pensa soudain à son pouvoir, et au fait qu'il faudrait qu'elle en parle à Elizabeth. Elizabeth ne voulait pas la brusquer, alors elle ne dit rien, et attendit qu'Hayden prenne la parole. Elle savait par expérience qu'il était difficile de parler à quelqu'un de son pouvoir, même si c'était facilité par le fait qu'elle aussi avait un pouvoir, et qu'Hayden était au courant.
Puis Hayden se décida à parler, et Elizabeth écouta calmement ce qu'elle avait à lui dire. Elizabeth avait déjà deviné ce qu'elle lui disait, mais elle sentait qu'Hayden avait besoin de le lui dire de vive voix. Puis Hayden continua de parler mais dans sa tête. Elizabeth comprenait très bien ce qu'elle ressentait, elle l'avait vécu aussi. Et beaucoup de gens comme elles avaient du le vivre aussi, c'était sans doute la raison pour laquelle ils préféraient se retrouver ensemble. Elizabeth lui sourit donc gentiment.

«Ne t'inquiètes pas, je ne partirai pas en courant. Moi aussi j'ai un pouvoir comme tu le sais, et je sais ce que c'est de voir s'enfuir des gens par peur. Il se trouve que je n'ai pas peur de toi, et que toutes les deux, nous sommes là pour apprendre à contrôler notre pouvoir. Alors, tu me montres ce que c'est ce lien !?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Wile

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 23

Dossier du cavalier
Âge: 23 ans
Ton pouvoir:
Contrôle du pouvoir:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   Mer 14 Avr - 13:35

[HJ : Désolée du retard et de la taille du post ^^"
J'me disais qu'on pouvait arrêter le sujet ici et le continuer dans le manège ? Very Happy]



- « Oh oui, ça m'intéresserait énormément ! Je suppose que c'est à base de confiance ce lien, donc ça me convient. Si cela peut développer ma relation avec ma jument. Et au moins, je me coucherai moins bête ce soir ! Ne t'inquiètes pas, je ne partirai pas en courant. Moi aussi j'ai un pouvoir comme tu le sais, et je sais ce que c'est de voir s'enfuir des gens par peur. Il se trouve que je n'ai pas peur de toi, et que toutes les deux, nous sommes là pour apprendre à contrôler notre pouvoir. Alors, tu me montres ce que c'est ce lien !? »

Hayden sourit et flatta l'encolure de Mistral qui se détendit ostensiblement. Il restait méfiant mais faisait confiance à sa maîtresse, si elle souriait et bavardait avec l'autre humaine c'est qu'elle ne devait pas être dangereuse. Hayden avait bien envie de montrer à Elizabeth comment obtenir une relation basée sur la confiance avec son cheval. Après tout, Hayden partait toujours du principe qu'une relation basée sur autre chose que la confiance ne menait à rien de concret entre les deux êtres vivants...
Elle se doutait bien que Elizabeth devait se demander pourquoi elle s'était énervée aussi vite. Mais n'était-ce pas une réponse stupide que de dire que le soleil l'avait épuisée ? Elizabeth ne comprendrait pas la bonne chose puisque seul Hayden pouvait subir la douleur du chant de guerre du soleil. Sans s'en rendre compte, Hayden tomba dans une sorte de trans, elle n'entendant plus ce qui l'entourait, elle n'entendait plus que sa voix, la voix grinçante de celui qu'elle craignait le plus : le soleil. Comment avait-il pu entrer dans son esprit alors qu'elle se trouvait à l'ombre ? Il lui murmurait des menaces, des ordres saignants comme celui de tuer Elizabeth. Comment un élément pouvait vouloir autant de mort ? Hayden était déjà épuisée par la tornade et le soleil avait déjoué sa vigilance. Elle fit un pas en avant, forcée par l'entité brûlante. Ses yeux semblaient vides et rien ne prouvait qu'elle était encore en vie, si ce n'est qu'elle était debout. Ca semblait tellement absurde, se faire contrôler par quelque chose qui semblait ne pas exister pour les autres. Seule Hayden subissait la pression des éléments, et chaque jours lui semblait de plus en plus long et de plus en plus dur. Baissant les yeux elle vit qu'elle avait un pied dans la lumière, c'était donc comme ça que le soleil s'était emparée de son esprit et de ses pensées ? Pensées totalement contradictoires puisqu'une partie lui disait de tuer Elizabeth et l'autre essayait d'empêcher le massacre. Hayden ne voulait pas perdre le lien qu'elle avait réussit à créer avec Elizabeth et ça, que le soleil le veuille ou non !
Par un ultime effort de volonté elle parvint à décaler son pied de manière à ce qu'elle se trouve totalement dans l'ombre. La voix grinçante disparut aussitôt, laissant Hayden reprendre son souffle. Elle s'adossa contre la porte d'un box puis se redressa. Se retournant vers Elizabeth, elle parla d'une voix épuisée et rauque.

- « Excuse-moi, je ne sais pas ce qui m'a prit. »

Ce qui l'avait prit ? Elle le savait bien mais comment l'expliquer ? "J't'explique ! Le soleil c'est un gros méchant et il prend possession de mon esprit !" Bah bien sûr... Comment passer pour une folle et finir à l'asile ? Déjà que là elle ne faisait pas la fière...

- « Je vais préparer Murmure, je te retrouve dans le manège ? »

Se plaçant de sorte à rester dans l'ombre, elle jeta un coup d'oeil dehors et repéra un chemin plutôt ombragé. Elle courut jusqu'au box de Murmure et s'enferma dans le box de la jument tachetée.

- « J'crois que je suis bonne pour l'asile, ma vieille... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apisto Panduro Première ! Nage libre !!!
» perte de ma première nage libre .
» tentative de repro: [Nage Libre]
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Première sortie et retour à la cage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse Dream RPG :: #_Espace flood :: Anciens RPs-
Sauter vers: